Le Centre Spécialisé de l’Obésité (CSO)

 

 

Le Centre Hospitalier privé de l’Europe est classé :

  • 1er établissement privé en région Île de France pour la chirurgie de l’obésité
  • 4ème  au niveau national (classement Le Point 2018)

 

 

PRÉSENTATION DU CENTRE SPÉCIALISÉ DE L’OBÉSITÉ

  • Qu'est-ce qu'un CSO ?
  • Définition et état des lieux sur l'obésité
  • Les actions du CSO
  • Les réunions de concertation pluri-professionnelles de recours (RCP-R)

Le CSO Ile De France – Ouest est porté par deux établissements de santé :

  • Le Centre Hospitalier Privé de l’Europe (CHPE) pour la filière adulte
  • Le Centre Hospitalier Intercommunal Poissy-Saint-Germain-En-Laye (CHIPS) pour les filières adultes et enfants / adolescents

Il intervient dans la prise en charge de l’obésité tout au long de la vie : de l’enfant à l’adolescent, l’adulte, la femme enceinte et la personne âgée.

Le CSO IDF Ouest couvre le territoire du département des Yvelines (78) et du centre ouest du Val d’Oise (95).

Le centre spécialisé de l’obésité IDF-Ouest fait partie des 37 structures hospitalières labellisées CSO par les agences régionales de santé (ARS) en France en 2012 dans le cadre du plan obésité et du programme national nutrition santé 2011-2015

Le CSO a pour mission générale de :

  • Prendre en charge l’obésité sévère et organiser la prise en charge pluridisciplinaire
  • Participer à la filière de soin de son territoire.

Cette filière de soins s’organise selon 3 niveaux de prise en charge avec un apport indispensable des réseaux de soins, des associations de patients, des professionnels des secteurs médico-sociaux.

Elle place le médecin traitant au cœur de cette prise en charge pluridisciplinaire.

Lien utile : http://obesite-idf.e-monsite.com/

« L’obésité est définie comme un excès de masse grasse qui entraîne des conséquences néfastes pour la santé », selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Il s’agit de la première épidémie mondiale. En 2014, plus de 1,9 Milliards d’adultes étaient en surpoids et 600 millions obèses.

L’obésité touche environ 1,7 millions de Franciliens, soit 14,4% de la population dont 500 000 en obésité sévère (IMC*> 35) et 100 000 obésité morbides (IMC>=40) avec une progression de + 106% entre 1997 et 2012**.Elle touche plus particulièrement, les populations vulnérables  et les femmes.

Cette maladie a de multiples conséquences sur la santé,  tels que le diabète de type 2, l’hypertension artérielle, l’excès de lipides dans le sang, les atteintes cardiovasculaires, le syndrome d’apnée du sommeil et d’autres maladies respiratoires,  des maladies articulaires (type ), etc…

*Indice de Masse Corporelle = Poids (en kg) / Taille² (en m)

** Enquête Obépi 2012

  • Assurer un bilan complet et une prise en charge multidisciplinaire (Médecins, psychologues ou psychiatre, diététicien…) pour une prise en charge globale (médicale, psychologique et sociale)
  • Assurer une astreinte pour les urgences bariatriques 24/24h
  • Proposer des équipements adaptés aux personnes en situation d’obésité (scanner, lits/ chaises / fauteuils roulants, tables d’opérations..)
  • Renforcer la coordination autour du patient, en lui proposant un parcours de soins personnalisé
  • Informer les patients et leurs proches en lien avec les associations de patients.
  • Organiser la filière de soins sur son territoire
  • Assurer la continuité de la prise en charge grâce à une collaboration étroite et régulière avec les acteurs du territoire (Réseau de santé, SSR…)
  • Faire connaître le CSO et l’offre de soins aux praticiens de premier recours et autres spécialistes impliqués dans la prise en charge des patients obèses
  • Mettre en place une Journée annuelle Régionale sur l’Obésité
  • Proposer une Réunion de Concertation Pluri-professionnelle  territoriale  (RCP) aux professionnels du territoire

Les professionnels experts du CSO IDF Ouest ont mis en place des réunions de concertation pluri-professionnelle (RCP) Obésité de recours sur le territoire ouvertes aux établissements du 78 et du 95 centre ouest.

L’objectif de cette RCP de recours est de répondre aux interrogations de prise en charge des professionnels. Ces réunions permettent d’examiner des situations complexes concernant des patients en situation d’obésité et d’émettre des propositions thérapeutiques (chirurgicales ou non). Les propositions s’appuient sur les recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé (HAS).

CIRCUIT DE L’OBÉSITÉ ADULTE

  • Pourquoi consulter ?
  • Votre parcours

Les causes de l’excès de poids sont multifactorielles (génétiques, environnementales…), elles diffèrent  d’une personne à l’autre selon  sa propre histoire, sa propre vie, sa culture. La personne est unique.

Pour répondre à ces réalités, la prise en charge de l’obésité doit être globale,   multidisciplinaire et adaptée à chacun. Il est donc possible de perdre du poids mais le traitement de l’obésité ne se résume jamais au seul contenu de l’assiette…

L’obésité est une maladie chronique et comportementale et son suivi doit s’inscrire dans la durée. La perte de poids ne peut être objective que sur le long terme, et toute reprise de poids peut impacter les pathologies associées, comme  le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardio vasculaires… Il est fondamental d’associer l’autonomie de la personne obèse à la réussite de sa prise en charge.

Calculer son Indice de Masse Corporelle (IMC)

IMC = Poids (en kg) / Taille² (en m)

Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, la chirurgie bariatrique peut être envisagée chez des patients adultes réunissant l’ensemble des conditions suivantes :

  • Patients avec un IMC > ou = 40 kg/m² ou bien avec un IMC > ou = 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie (notamment hypertension artérielle, syndrome d’apnées, hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) et autres troubles respiratoires sévères, désordres métaboliques sévères, en particulier diabète de type 2, maladies ostéo-articulaires invalidantes, stéatohépatite non alcoolique);
  • En deuxième intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6-12 mois , en l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids

AVANT LA CHIRURGIE :

CARNET BILAN PARCOURS OBESITE

Le patient doit être informé à toutes les phases de la prise en charge dans le cadre de la chirurgie bariatrique.

L’évaluation médico-chirurgicale préopératoire comporte notamment :

  • Un bilan et une prise en charge des comorbidités (cardio-vasculaires, métaboliques, respiratoires…) ;
  • une évaluation du comportement alimentaire et la prise en charge d’un éventuel trouble du comportement alimentaire (TCA) ;
  • Un bilan nutritionnel et vitaminique ;
  • Une évaluation psychologique et psychiatrique.

Un groupe de parole, en collaboration avec une association de patients est organisé une fois par mois sur le CHP de l’Europe, en présence de  diététiciens, d’ enseignants d’activités physiques adaptées et de psychologues. De plus, un médecin nutritionniste, des chirurgiens ou autre intervenants extérieurs peuvent participer à ces groupes en fonction des thèmes abordés choisis par les participants de l’association.

Tout candidat à la chirurgie bariatrique peut y assister.

 

Vous trouverez ci-après un lien vous permettant d’accéder à une livret d’information sur la préparation à la chirurgie de l’obésité chez l’adulte.

http://www.ican-institute.org/wp-content/uploads/2015/02/LIVRET-PARCOURS-PATIENT-CHIRURGIE-BARIATRIQUE-N-1-IDF-CENTRE-PITIE-SALPETRIERE-cc-version-imprimable-bis.pdf

TYPE DE CHIRURGIE

Vous trouverez ci-après les différentes techniques proposées ainsi que les informations associées en cliquant sur le lien correspondant.

 

APRES LA CHIRURGIE

Le suivi et la prise en charge du patient après l’intervention doivent être assurés la vie durant, l’obésité étant une maladie chronique et en raison du risque de complications tardives (chirurgicales ou nutritionnelles dont certaines peuvent conduire à des atteintes neurologiques graves).

 

Pour tout patient opéré sur le site du CHP de l’Europe, un  suivi post opératoire peut être proposé :

  • Une hospitalisation de jour post chirurgie bariatrique dans un délai  de 3 mois à un an après l’intervention :
    • Bilan sanguin, déjeuner thérapeutique, évaluations diététique et psychologiques, TOGD ( examen radiologique Transit Oeso-gastro-duodénal), consultation individuelle avec un médecin nutritionniste…
  • Un programme d’éducation thérapeutique (en lien avec le réseau ROMDES) en 3 étapes :
    • Bilan initial
    • Programme d’éducation thérapeutique
      • Atelier 1 médecin nutritionniste et diététicienne « ma santé, mon assiette, la fin du casse-tête »
      • Atelier 2 psychologue et diététicienne « gestion des émotions »
      • Atelier 3 enseignante en activités physiques adaptées et sophrologue « mon corps en mouvement»
      • Atelier 4 psychologue et patient-expert   » Affirmation de soi et Communication avec les autres »
    • Bilan final

Un groupe de parole, en collaboration avec une association de patients est organisé une fois par mois sur le CHP de l’Europe, en présence de  diététiciens, d’ enseignants d’activités physiques adaptées et de psychologues. De plus, un médecin nutritionniste, des chirurgiens ou autre intervenants extérieurs peuvent participer à ces groupes en fonction des thèmes abordés choisis par les participants de l’association.

Tout patient candidat à la chirurgie ou opéré, peut participer à ces groupes de parole.